Présentation de l’Association

 

L’Association SOS ATTAQUE CEREBRALE a pour objectif de promouvoir la recherche, la formation et l’information sur l’attaque cérébrale  – AVC. Vous pouvez visualiser et enregistrer la plaquette de présentation complète de l’Association au format PDF.


graf_bleu_present

 

Un contexte

    L’attaque cérébrale, ou accident vasculaire cérébral (AVC), constitue un problème croissant de santé publique en France. En effet, la fréquence de cette maladie augmente avec l’âge. Or l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE) prévoit que la part de la population âgée de plus de 60 ans passera de 21% à plus de 27% en 2020. Actuellement, 1 million de personnes en Europe de l’Ouest sont atteintes annuellement dont 150 000 personnes en France. 20 000 à 30 000 patients frappés chaque année ont entre 30 et 60 ans. L’attaque cérébrale est la première cause de handicap, la deuxième cause de démence et la troisième cause de mortalité.
Depuis une dizaine d’années, la prise en charge des patients atteints d’un AVC s’est considérablement améliorée. Toutes les étapes de la prise en charge sont concernées : la prévention grâce à une meilleure connaissance des facteurs de risque, le diagnostic grâce à l’imagerie médicale (l’IRM en particulier), le traitement en urgence avec l’intervention d’équipes spécialisées et l’utilisation de la thrombolyse. Ces progrès ont mis l’attaque cérébrale au cœur des urgences médicales.

Des défis

   Ces progrès tardent à se traduire dans la prise en charge de tous les patients :
> moins de 10 % des individus peuvent citer un symptôme d’attaque cérébrale, ils ne peuvent donc pas réagir correctement lorsqu’ils sont touchés (eux ou leurs proches) ;
> 25 % des AVC sont précédés d’un accident cérébral transitoire qui, s’il avait été détecté par le patient, son entourage ou son médecin, aurait permis d’éviter l’attaque hémiplégique ;
> moins de 10 % des patients ont accès à l’IRM qui pourtant permet le diagnostic immédiat de l’attaque cérébrale ;
> moins de 10 % des patients sont soignés dans une unité neurovasculaire, qui, comparativement à une hospitalisation dans un service de neurologie classique, permet de réduire la mortalité de 30 % et plus de patients peuvent retourner à leur domicile ;
> seuls 0,5 % des patients reçoivent à temps le traitement (thrombolyse) qui débouche l’artère cérébrale et qui permet une guérison de l’attaque cérébrale dans 40% des cas.

Fort de ces constats, l’association s’est fixée les missions suivantes :
– l’information des patients atteints d’AVC et de leurs proches et la communication institutionnelle ;
– l’optimisation de la prise en charge des patients atteints d’AVC ;
– la recherche dans le domaine de l’AVC.

Une association

   L’association réunit patients, soignants et chercheurs dans une même structure afin qu’ils luttent ensemble contre cette maladie. C’est, en effet, de la confrontation des points de vue de tous les acteurs que pourront émerger des solutions réellement efficaces pour vaincre cette maladie.
Pour mener ses activités, l’association dispose de moyens financiers et de ressources humaines en pleine évolution. Le budget 2007 s’élève à 356 000 euros dont 80 % correspond à des frais de personnel. Six personnes travaillent à plein temps pour l’association. Elles assurent des fonctions de soutiens à la recherche et de gestion. Elles sont épaulées par une dizaine de bénévoles. Les ressources financières proviennent à la fois de dons versés par des institutions privées et de recettes tirées de prestations effectuées pour le compte de laboratoires pharmaceutiques. Les comptes sont établis par le cabinet d’expertise comptable JPA, 7 rue Galilée 75116 Paris.

Lʼassociation SOS Attaque Cérébrale a été créée le 7 novembre 2001.

Elle est présidée par Madame Christiane Gohin, cadre supérieure de soins.
Son siège est situé au 26 rue Damrémont dans le 18e arrondissement de Paris.

Sa direction scientifique est assurée par le Professeur Pierre Amarenco, chef du service de neurologie et du centre dʼaccueil et de traitement de lʼattaque cérébrale de lʼhôpital Bichat.

Le bureau est composé de : Madame Christiane Gohin, Présidente – Monsieur Christian Calcar, Trésorier.

Lʼadresse : 26 rue Damrémont – 75018 Paris – Téléphone : 01 40 25 87 28

 Résumé du PDF